Comment fabriquer une guitare ?

Fabriquer sa propre guitare est une aventure qu’on ne peut oublier si facilement. Pour en produire une, l’artisan doit respecter certaines étapes essentielles, depuis la mise en œuvre jusqu’aux premières notes jouées. En effet, la conception d’une guitare n’est pas du tout si simple que l’on pense, cela demande beaucoup de temps, de passion et surtout, de volonté. Pour les moins courageux d’entre vous, passez déjà par la case guitare en kit pour commencer.

Concevoir sa propre guitare, est-ce possible ?

D’un point de vue collectif, il est tout à fait possible de monter sa propre guitare, à condition d’avoir un peu de patience et de bons matériaux pour réussir sa réalisation. Avant d’y procéder, les premières grandes étapes sont de ne pas effectuer les choses à la hâte, mais il faut bien décortiquer et analyser l’ensemble du projet. En respectant ces quelques règles, vous aurez déjà le meilleur sentiment de maintenir à bout votre objectif.

Rocktile DIY Kit de Construction Guitare Électrique Style ST
  • Do-it-yourself kit de guitare électrique, ST-Style, corps en tilleul, manche : vissé en érable
  • Touche : palissandre ; micros : 3x simple bobinage, Vintage Tremolo
  • Méchanique en alliage couleur : nature
  • Totes pièces nécéssaires incluses
  • Un certain niveau de compétence technique est conseillé

Opter pour une technique d’assemblage traditionnelle

Afin de réussir la fabrication d’une guitare, la méthode d’assemblage traditionnelle espagnole fait partie des meilleures techniques à découvrir. Celle-ci consiste à positionner les éléments de la guitare sur une plate-forme de montage appelée « Solera ». Elle doit être constituée d’une caisse de résonance faite d’une table harmonie en bois tendre, épicéa ou cèdre, par exemple. Elle comporte également d’éclisses, d’un fond bois de palissandre ou d’acajou, d’un manche portant une touche frettée.

Un instrument très populaire connu aux quatre coins du monde

En tant qu’instrument de musique le plus apprécié au monde, la guitare se retrouve souvent au centre de plusieurs formations musicales. Cela étant dit, elle permet aux musiciens de reproduire des sons variés avec des styles différents ou bien des rythmes musicaux hors du commun. Vu cette popularité remarquable, la conception d’une guitare est devenue, d’une part, une affaire très avantageuse pour certains industriels. Ils vendent leurs produits à la consommation de masse.

D’une autre part, la production artisanale séduit aussi les amateurs et passionnés d’instrument fait main. En effet, la guitare conçue manuellement reste une pièce rare et unique qui peut être personnalisée selon les envies et les besoins de son propriétaire. Depuis le travail du bois jusqu’à la création des pièces, en passant par l’ajustement des notes, tout est construit pratiquement à la main, le tout avec une précision et une finition hors pair.

Les étapes à respecter pour concevoir une guitare

La fabrication d’une guitare peut être divisée en trois grandes étapes. Celles-ci vous permettent aussi de connaître les éléments phares que renferme une guitare classique. Tout d’abord, il faut noter que l’étape primaire pour concevoir ce genre d’instrument musical est de réaliser de manière indépendante chacune de ses parties avant de passer à leur assemblage (deuxième étape de la fabrication). Et pour terminer, il y a ce qu’on appelle la finition. Cette dernière apportera l’aspect final de la guitare où on doit procéder aux derniers réglages ainsi qu’au vernissage de l’instrument.

Les principaux composants à savoir pour la fabrication d’une guitare

Avant de commencer la conception d’une guitare, l’artisan doit être en possession des composants suivants : du bois tendre (épicéa ou cèdre), du bois dur (palissandre, ébène, etc.), des cordes nouées (du grave à l’aigu), du manche, des éclisses, du chevalet et du fond. Ces éléments sont nécessaires pour bien réussir l’assemblage d’une guitare. L’utilisation de la table d’harmonie est importante durant les différentes procédures de collage, que ce soit pour le manche, les éclisses ou encore l’assemblage du fond.

La préparation des filets d’une guitare

Les filets font partie des éléments clés de la fabrication d’une guitare classique. Ils ont pour fonction d’améliorer l’esthétique de l’instrument, mais aussi pour garantir la protection du fond et de la table tout en empêchant l’humidité de s’y infiltrer.

Il existe deux types de filets, à savoir, les filets d’éclisse et les contre-filets. Pour sa pose, de nombreuses méthodes sont disponibles. Premièrement, les gorges qui les accueillent peuvent conçues à la main en utilisant un ciseau à bois ou tout simplement avec une machine munie d’une fraise à roulement. Ensuite, il existe des systèmes basés sur des mini-perceuses type Dremel qui assurant la conception de feuillures. Malgré toutes ces techniques exceptionnelles, l’utilisation d’une affleureuse est recommandée, car les deux méthodes citées auparavant sont un peu limitées au niveau de la puissance.

Conseils pratiques

Pour les novices, l’usage d’une machine est souvent rassurant lors de cette étape délicate, même si cela peut représenter un investissement à part. Après la conception des feuillures, le collage des filets sur le pourtour de la guitare peut se réaliser sous plusieurs façons. On peut coller ensemble au préalable les filets ou bien l’artisan peut utiliser des épingles ou du ruban adhésif les maintenir en place. Enfin, si vous effectuez les feuillures à la main, il peut être indispensable de disposer de deux trusquins, le premier sert à régler les contre-filets, et l’autre pour les filets d’éclisse.