Les pédales d’effet guitare, test avis et comparatif

Indissociable de la guitare électrique, la pédale d’effet de guitare est un accessoire qui a révolutionné le monde de la musique électronique. Ce petit appareil qui traite les signaux électriques et les convertit en distorsions ou en overdrive, se décline en plusieurs types pour donner plus d’effets sonores. Découvrez notre guide et le comparatif associé pour mieux connaitre ce matériel.

Les différents types de pédale d’effet

Pour bien choisir son pédale d’effet de guitare, il est essentiel de bien définir le style de musique à produire, de façon à mieux cerner le type d’effet sonore qu’on souhaite obtenir.

Les effets sonores

Rappelons qu’on peut classifier les effets sonores en plusieurs grandes catégories :

    • l’effet audio jouant sur le gain, le niveau et la dynamique tels que la distorsion, l’overdrive ou encore le Fuzz
    • l’effet jouant sur le volume à l’instar du Tremolo, du slicer ou encore du swell.
      les effets jouant sur la hauteur, comme le vibrato qui varie la hauteur du son de manière cyclique ou l’octaveur permettant d’ajouter au signal sonore une ou plusieurs octaves (en dessous ou au dessus de celui qui est joué).
    • l’effet de filtres tels que l’égaliseur et la Wah-wah qui permettent de filtrer la fréquence du signal et de produire des sons aigus ou graves.
    • l’effet de modulation qui regroupe le chorus ou le flanger dont les légères perturbations en temps et en fréquence ajoutés au son original donnent l’impression d’entendre jouer plusieurs guitaristes.
    • les effets jouant sur le retard et la répétition du signal tel que le Delay dont l’action produit la répétition de la note jouée, pendant un laps de temps.

Chaque type de pédale d’effet pour guitare permet de produire un effet sonore de manière spécifique. C’est pourquoi, il est important de bien choisir sa pédale de guitare en fonction du son qu’on veut obtenir. Et si, pour obtenir des sons plus intenses et plus consistants, on veut monter en série ces pédales, il est essentiel de savoir faire son branchement pour que le résultat aide à magnifier le son et non à rendre la musique inintelligible.

Voici les pédales d’effet les plus utilisés par les instrumentistes

La pédale looper

TOP 1
Donner Pédales à Effets pour Guitare Effect Looper Guitare Pédale d'effet pour Guitare électrique et Basse
  • 10 minutes de temps de looping
  • Nombre illimités d'overdubs
  • Fonctions Undo/Redo
  • Indicateur LED effet/bypass
  • Taille très compacte et Boîtier robuste en alliage d'aluminium

Comme son nom l’indique, la pédale looper, est un appareil qui permet d’enregistrer en temps réel une rythmique telle qu’une partie de l’accompagnement et de le faire tourner en boucle pendant qu’on joue à autre chose, à une mélodie ou à un solo, en même temps, Cet appareil intuitif et immédiat permet de faire de l’improvisation ou de jouer seul en concert.

La pédale delay

PromoTOP 1
Donner Pédale d'effet Guitare Delay Yellow Fall Pédale à Effet Pour Guitare Bipasse True Bypass
  • Analogique pur Tout le circuit retard, clair, effet retard
  • Aluminium-alliage classic, stable et solide
  • Bipasse véritable fournir ton transparent
  • Indicateur LED indique l'état de fonctionnement
  • Temps de retard: 20ms~ 620ms

La pédale Delay permet de créer une sorte d’écho modulable dans la fréquence, grâce à la répétition de ce que le musicien vient de jouer, avec un temps de retard qu’il a lui-même défini, d’où le nom Delay, signifiant retard en anglais. Cet accessoire à multiples usages est utilisé pour donner de l’ampleur à la musique jouée, comme pour un solo par exemple.

La pédale overdrive

PromoTOP 1
Tom'sline Engineering Pédale d'effet Overdrive GREENIZER AGR-3 Surdrive vintage à base de Tube Screamer 2 modes de boost et pédale de guitare normale par la marque Aroma Music
  • CLASSIC SOUND. Tonalité d'overdrive de type tube vintage basée sur le son légendaire de Tube Screamer (marque).
  • 2 EN 1. Une pédale composée de 2 modes différents - boost et normal. 2 pédales d'effets de la pédale normale overdrive et la pédale sonore overdrive combinée en un avec un commutateur sur le dessus pour choisir simplement. Obtenir beaucoup plus d'amusement et beaucoup plus de possibilités!
  • NANO TAILLE, GRAND SON. Seulement ⅔ de petite taille d'iPhone. Belle conception de cas ressemble à un chérir des bijoux. Volume, voix et tonalité commandent cette pédale d'effet overdrive pour produire des sons d'effets idéaux.
  • CONCEPTION DE BREVET. Tom'sline Engineering conception brevetée de la barre d'arrêt sur la faces de la pédale pour éviter le déplacement accidentel des boutons lors de l'emboutissage sur la pédale.
  • UTILISATION FACILE. Compatible avec tous les adaptateurs d'alimentation à pédale à effet négatif 9V.

La pédale overdrive fait partie des pédales de saturation qui jouent sur l’effet audio. Son principe consiste à recréer la distorsion d’un amplificateur à travers un son saturé, très chaud. Le son dépend donc de la façon d’attaquer les cordes de la guitare. C’est pourquoi, le type de son produit change en fonction du type de musique qui peut être du Blues, du rock, etc.

La pédale wah wah

TOP 1
Behringer Hellbabe / HB01 Pédale wah wah Contrôle optique
  • UNE WAH WAH D'ENFER !!!!!!!!!

    Le meilleur rapport qualit et eacute prix du march et eacute

  • EFFETS > PEDALE D'EFFET GUITARE > Behringer garantie 3 ans
  • Poids de 1 kg

Classée parmi les pédales avec effet de filtre, la pédale wah wah est une pédale d’expression qui a une modulation au pied. Cet accessoire est prisé par les guitaristes débutants, puisqu’il suffit d’appuyer sur la pédale ou de la relâcher pour filtrer la fréquence et passer du son grâve au son aigu ou vice versa. C’est ainsi qu’on produit le son « oua-oua ».

 Qu’est ce qu’une pédale d’effet de guitare?

Une pédale d’effet est un accessoire électronique qui permet d’obtenir divers effets sonores, par le biais de la conversion en signal audio des signaux électriques, captés par les micros de la guitare électrique. Cet appareil, contrôlable par le pied, permet ainsi au musicien de jouer de son instrument en toute liberté.

Les caractéristiques d’une pédale d’effet

La pédale d’effet est un instrument de taille modeste, très pratique car facile à transporter. Elle est constituée de

  • Une entrée, généralement de type jack pour recevoir le signal émis par la guitare
  • Un circuit électrique qui sert à traiter les signaux et les convertit en sons
  • Une sortie qui permet de capter le signal audio et qui sera à son tour envoyé vers la sonorisation
  • Des potentiomètres qui servent à régler manuellement les différents paramètres comme le volume, le gain et le tone.
  • Une commande on/off pour l’allumer et l’éteindre.

L’intérêt d’utiliser une pédale d’effet

La pédale d’effet, bien que très prisée par de nombreux musiciens, n’est pas un instrument de musique autonome, puisque cet accessoire doit recevoir le signal d’une guitare électronique, ou éventuellement d’un autre instrument avec un microphone. Ensuite il renvoie le signal modifié vers l’amplificateur qui le transforme en effet sonore.

Mais grâce aux possibilités quasi-infinies de l’électronique, cet accessoire permet de sculpter le son, de mille et une façons, ce qui est un avantage, d’autant plus que la musique ne cesse d’évoluer.

Et comme la pédale d’effet se décline en plusieurs types, selon le type d’effet produit, il est important de bien la choisir et de bien maitriser son utilisation. Autrement, on risque de produire un son inintelligible au lieu d’un son agréable à écouter.

Comment choisir une pédale de guitare ?

Comme le choix d’une pédale de guitare influe sur la qualité de la musique qu’on souhaite obtenir, il est important d’établir des critères de choix, basés sur le type d’effet, la praticité et bien d’autres encore. Voici comment choisir une pédale de guitare.

Quelle pédale d’effet pour sculpter le son selon son style ?

Face à la pléthore de modèles disponibles en matière de pédale de guitare, il est important de se poser des questions sur le type de musique que vous souhaitez obtenir. C’est seulement après qu’il faut identifier parmi les 4 familles d’effets sonores, celui qui répond au mieux à vos attentes.

Pour rappel, sachez que :

Les pédales de saturation de type overdrive, distorsion ou fuzz jouent sur l’effet audio. Ils stimulent le son produit par l’amplificateur lorsqu’il sature. Cela signifie également que le type d’amplificateur influe sur la musique obtenue. De même, le degré de saturation varie selon qu’on fait du blues, du jazz, du rock ou du heavy métal.

Les pédales à modulation comme chorus ou flanger permettent de moduler le son, en jouant sur le volume, à l’instar du trémolo, ou en jouant sur la hauteur comme le vibrato ou l’octaveur.

Les pédales d’effet jouant sur le temps : le delay, par exemple, joue sur le retard et la répétition de la note jouée.

Les pédales de compression, de filtres et de boost influent sur le volume et permettent de varier les sons, le décibel ou encore la gravité de la note.

Choisir une pédale guitare selon les fonctionnalités

En sus du coût de cet accessoire, les caractéristiques les plus déterminantes dans le choix d’une pédale de guitare sont les fonctionnalités. Il est important de favoriser les appareils facilement contrôlables avec le pied, de sorte que les mains restent libres, pour continuer à jouer de la guitare.

Comparatif de pédale d’effet

Découvrez les meilleurs modèles de pédale d’effet guitare pour des sons tels que dans les plus grands morceaux.

Sur le même lancée que les rééditions des différents Tube Screamer, Ibanez propose aussi une série de pédales de modulation, dont cette chorus CS9 que nous avons sous les yeux. On retrouve la forme des pédales Ibanez et le coloris mauve pâle qui va de pair, ainsi que ses deux potards présents sur la façade. Le mode de mise en fonction est semblable à celui de la TS-9, par le biais d’un taux bypass à commutateur logique. Deux sorties se présentent pour une utilisation stéréo. Les deux curseurs ou potards vous permettront d’ajuster la vitesse (speed), le volume et de doser la profondeur de l’effet (width). La CS9 Stéreo Chorus (Vintage) Ibanez possèdent divers boutons pour un réglage au top.

Ibanez Chorus CS9

Ibanez CS9

Pédale à la sonorité unique

Simple d’utilisation, son identité sonore ne fait aucun doute, avec un rendu chaleureux, très musical et d’une vraie puissance. Parfaitement à l’aise aussi bien sur des rythmiques saturées que sur des arpèges clean et profonds, cette petite machine est d’une grande efficacité. Il est indéniablement l’un des chorus les plus connus et fidèles, car la carte électronique soulève un oscillateur et un couple ligne à retard identiques à ceux de ses débuts. Ibanez CS9 Pédale d’effet Ibanez

un classique signé Ibanez

Une véritable petite merveille. Bref, fidèle au modèle original, cette CS9 s’inscrit dans une politique de réédition menée de belle manière par la firme japonaise. Ces pédales conservent encore aujourd’hui de parfaites similitudes aux sonorités eighties. Des petits bijoux qui fonctionnent bien évidement sur piles, mais qui sont maintenant tous connectables sur alimentation (optionnelle), à l’inverse des modèles d’origine. On arrête pas le progrès…

Pédale WSL UD-100

A peine WSL s’est-elle installée sur le marché français avec ses lignes de guitare, qu’elle nous propose déjà une gamme de pédales d’effets. Premier modèle à découvrir, l’UD-100 est une distorsion qui se présente sous la forme d’une pédale de sol encastrée dans un boîtier métallique. Le principe de fonctionnement rappel celui des pédales dessinées par la société nippone Boss. En effet, on retourne le petit patin de caoutchouc anti dérapant, la visse de serrage permettant l’accès à la pile…

pedale d effet WSL UD100

On pourrait très vite hurler à l’escroquerie, mais les ressemblances s’arrêtent-là. Branchée, cette petite disto affirme très rapidement son propre caractère. Vous aurez à disposition une entrée et une sortie jack ainsi que quatre potards : Un level, deux potards doubles chargés d’ajuster l’égalisation et un potard de distorsion. En lançant la disto, on obtient un grain prononcé, qui devient tranchant au trois quarts de la course. En jouant sur l’égalisation, vous pourrez obtenir des sonorités biens plus nuancées. Le premier potard d’égalisation sur la gauche ajuste l’amplitude des fréquences haute et basse de -15 à + 15 dB. Le second, semi-paramétrique, joue sur l’amplitude des fréquences médium et de 200 à 5k. Très facile à utiliser, cette égalisation offre une polyvalence très intéressante. Avec ce coup d’essai, WSL réalise un coup de maître, cette petite distorsion vous proposera un panel de sons distordus relativement large et facilement accessible pour un prix très léger. Alors pourquoi se priver ?

Pédale de compression MXR Dyna Comp

Jim Dunlop a eu la bonne idée de rééditer de nombreuses pédales vintage, parmi lesquelles on trouve la fameuse Dyna Comp, le compresseur analogique qui fait partie depuis longtemps de l’équipement de David Gilmour, de Jimmy Page, entre autres. Qui dit vintage dit boitier Hammond en fonte d’aluminium et le fastidieux des quatre vis à retirer pour l’accès à la pile, à moins, bien évidement, que l’on utilise un adaptateur secteur optionnel. Le vintage implique aussi la présence d’un vrai bypass électro-mécanique via un rustique stompswitch, mais pas seulement puisque le circuit intégré à transconductance CA3080 chargé de gérer la dynamique vient aussi du font des âges des compresseurs.

MXR Dyna Comp

Simple et facile à exploiter, le Dyna Comp ne propose que deux potentiomètres, un ajustement du niveau de sortie et un autre dédué aux taux de compression. Sa sonorité ne manque pas de rondeur de bon aloi sur tout le spectre, ce qui a pour conséquence directe des aiguës adoucies, et une attaque des notre très légèrement atténuée, ce qui peut donner une petite touche supplémentaire sur un ampli crunchy… On évitera de pousser la compression au-delà de la position « 3 heures » afin de ne pas pousser ce circuit vintage dans ses retranchements, car le bruit de font risque de gêner au-delà, lorsque le gain remonte en l’absence de modulation. Si vous êtes à la recherche d’un petit compresseur fiable et que vous ne jurez que par le vintage, alors ce petit Dyna Comp est faut pour vous.

Comment utiliser une pédale de guitare ?

L’utilisation de pédale d’effet pour guitare permet de modifier l’effet sonore produit par la guitare électrique et éventuellement de la guitare basse électrique. De ce fait, il est essentiel de bien choisir son type de pédale de guitare et de savoir comment faire son branchement pour que le résultat aide à magnifier votre son et non pas rendre votre musique inintelligible. Voici quelques informations importantes.

Bien connaitre et choisir sa pédale d’effet

La nature du son qui sort de l’amplificateur varie selon le type de pédale d’effet. En effet, on peut les classifier en fonction des résultats :

  • l’effet audio tels que la distorsion, l’overdrive ou encore le Fuzz.
  • L’effet jouant sur le volume dont le Tremolo, le slicer ou encore le swell sont les dignes représentants.
  • Les effets jouant sur la hauteur, à l’instar du vibrato qui varie la hauteur du son de manière cyclique, l’octaveur permettant d’ajouter au signal sonore une ou plusieurs octaves (en dessous ou au dessus de celui qui est joué).
  • L’effet de filtres tels que l’égaliseur et la Wah-wah qui permettent de filtrer la fréquence du signal et de produire des sons aigus ou graves.
  • L’effet de modulation qui regroupe le chorus ou le flanger dont les légères perturbations en temps et en fréquence ajoutés au son original donnent l’impression d’entendre jouer plusieurs guitaristes.
  • Les effets jouant sur le retard et la répétition du signal tel que le delay dont l’action produit la répétition de la note jouée, pendant un laps de temps.

Certes, la liste est loin d’être exhaustive puisque la pédale d’effet, produite par les grandes marques est en constante évolution.

Il faut seulement considérer le type de musique qu’on souhaite produire avant de choisir une pédale d’effet guitare, car mal utilisé, cet accessoire risque de donner l’effet contraire à celui escompté.

Comment brancher une pédale de guitare ?

Bien utilisée, la pédale d’effet est un instrument qui ajoute de la valeur au style de musique choisie, notamment pour le cas du blues, du punk, du rock et du métal. Mal utilisé, il peut rendre la musique inintelligible à cause des bruits peu agréables. Alors, pour éviter que cela se produise, il vaut mieux connaître les règles de base pour que le branchement de la pédale guitare soit efficace.

Chaine de son : les règes du branchement de pédale d’effet guitare

Si vous souhaitez produire un son, modulé et façonné à votre style, sachez qu’il est possible de monter en cascade deux ou plusieurs effets. Seulement le branchement doit suivre une certaine logique pour que la déformation sonore obtenue soit agréable à l’écoute et non l’inverse.

Rappelons qu’il existe 4 grandes catégories d’effet :

  • Les pédales de saturation comme l’overdrive, la distorsion et le fuzz qui permettent de produire des sons saturés.
  • Les pédales de modulation, à l’instar du chorus et du flanger qui déforment l’onde sonore provenant de la guitare, en jouant sur la hauteur du son et le volume.
  • Les pédales d’effet jouant sur le temps, comme le réverb ou le delay, permettant de répéter les notes jouées en décalage avec le signal initial.
  • Les pédales de compression, de filtre d’enveloppe dont la wah-wah et l’égaliseur (EQ).

Si vous souhaitez enchaîner plusieurs pédales, comme par exemple une pédale de volume, chorus, delay et EQ, il faut respecter un certain ordre de branchement. Vous pouvez par exemple positionner le chorus après le delay ou mettre la pédale de volume avant le delay. Mais il faut faire en sorte que l’équaliseur (EQ) termine la chaine de son.

Les possibilités sont quasi infinies, étant donné les différents modèles de pédale d’effet disponible sur le marché. L’essentiel est de savoir quel type d’effet s’accorde avec quel autre, pour obtenir des sons agréables.