Apprendre la guitare seul -

Apprendre la guitare seul

Si vous débutez à la guitare et que vous vous êtes enfin décidé à passer le cap pour vivre à fond votre passion, sachez que la guitare fait partie des instruments de musique que l’on peut apprendre en autodidacte et sans notion de solfège, donc accessible à tous. Découvrez comment apprendre la guitare seul, les pré requis et tous nos conseils pour commencer.

Vous trouverez ici toutes les solutions que nous avons répertorier pour avancer et progresser rapidement en fonction de votre profil.

Méthode de guitare

Méthode de guitareCette méthode permet de débuter la guitare facilement et en toute autonomie. Apprenez seul grâce à cette méthode simple et très efficace.

  • Apprendre seul
  • Facilité d’utilisation
  • Livraison en – de 24h
  • 115 pages de méthode
  • De nombreux exercices
  • Prix : 29,92 €
  • Tester la méthode

 

Logiciel pour apprendre

• Utiliser un logiciel de type Guitar pro : Apprendre la guitare avec guitar Pro 7 est un vrai plus !

Pour en savoir plus sur guitar pro

TESTEZ LE !

  Guitar Pro 7 : diagrammes d'accords, accordeur numérique, manche de guitare 

Avis sur guitar pro 7

 Astuce pour l’apprentissage de la guitare seul

Outre le fait de ne pas se plier aux horaires des cours et de ne pas y consacrer un budget, apprendre la guitare seul offre une multitude d’avantages tels que :

• La liberté de trouver son propre style et de le perfectionner sans les restrictions exigées par les enseignements classiques

• La progression dans l’apprentissage selon son propre rythme, en choisissant le moment et la durée selon sa convenance

• L’accès à diverses sources d’apprentissage, comme la vidéo et les tutoriels, afin de déterminer la meilleure méthode d’apprentissage, adaptée à son style de musique

• L’opportunité d’apprendre la guitare en fonction des ses goûts musicaux

Cette liberté dans l’apprentissage décuple le plaisir de jouer ainsi que l’envie de persévérer. Toutefois, à cause de l’absence de l’encadrement, il faut de l’autodiscipline et de la rigueur.

Jouer de la guitare sans connaître le solfège

Si la plupart des instruments de musique s’apprennent sur la base du solfège, la guitare peut s’apprendre sans une petite notion. Il suffit de connaitre quelques bases théoriques sur le fonctionnement de cet instrument.

Découvrez votre guitare

• Bien connaitre l’anatomie de la guitare, afin de reconnaître et distinguer les éléments constitutifs de l’instrument tels que les frettes, les cases, les cordes, le manche, la caisse, etc. et pouvoir décoder aisément les instructions.

Les tablatures

• Bien connaitre comment lire une tablature afin de savoir sur quelle corde et sur quelle frette placer ses doigts.

• Savoir lire des grilles d’accord pour bien positionner ses doigts

accords de guitare les principaux accords

• Avoir une bonne maîtrise des notes ainsi que de leur valeur

• Bien connaitre les gammes de guitare, pour pouvoir jouer des notes mélodieuses dans un plan donné, à l’instar de la gamme pentatonique !

• Maîtriser le glossaire du guitariste pour reconnaître les termes utilisés et bien d’autres encore.

Bien s’équiper pour apprendre la guitare seul

• Le choix de la guitare
Il est essentiel de choisir un bon équipement qui soit à la fois confortable et offrant la sonorité correspondante au style de musique choisi. Le confort d’utilisation et la robustesse sont autant de critères à prendre en compte dans le choix de sa guitare pour débuter un apprentissage de guitare seul. En effet, l’aisance dans la manipulation de l’instrument aide à persévérer dans l’apprentissage. C’est pour cela que la guitare classique est la plus plébiscitée pour l’apprentissage de guitare en autodidacte.

• S’équiper d’un métronome
Avoir un sens du rythme est essentiel dans l’apprentissage de la guitare. Mais comme il n’est pas toujours inné chez tout le monde, certaines personnes ont besoin d’un outil qui donne le tempo, pour pouvoir jouer de la musique à la vitesse demandée. C’est le rôle du métronome.

métronome pour apprendre
De nombreuses tablatures comprennent au début de chaque ligne des indications qui donnent le rythme de chaque morceau, ce qui explique pourquoi il est essentiel de pouvoir s’équiper d’un métronome. Il est disponible dans les magasins de musique ou encore disponible en ligne. Mais pour s’en servir, il faut avoir son ordinateur allumé.

• S’équiper d’un accordeur
Pour pouvoir jouer dans des conditions optimales, il est primordial d’avoir une guitare accordée. C’est-à-dire s’arranger pour faire correspondre une note à chaque corde. Mais en attendant qu’il soit possible d’accorder sa guitare à l’oreille, cela viendra avec la pratique et l’habitude, l’utilisation d’un accordeur est recommandée. Pour un débutant, il est préférable d’utiliser un accordeur électronique chromatique, qui s’emploie avec un code couleur.

Accordeur de guitare
C’est préférable qu’un débutant s’accorde selon l’accordage standard de guitare qui consiste en une méthode conventionnelle basée sur les notes Mi La Ré sol Si mi pour la notation française ou E A D G B e pour la notation anglo-saxonne.

• Utiliser un médiator
Selon le type de guitare choisi, ou plus exactement la qualité des cordes utilisées ainsi que la sonorité recherchée, le médiator, appelé également onglet ou plectre est un accessoire qui permet de pincer confortablement les cordes d’une guitare. Il se tient entre le pouce et l’indexe.
Généralement fabriqué en plastique, le plectre est également disponible en métal, en bois ou même en écaille de tortue.

Découvrir les méthodes d’apprentissage de guitare seul

Il existe une multitude de méthodes d’apprentissage de guitare, que ce soit dans les livres ou sur internet. Face à ce foisonnement d’informations, il est primordial de bien choisir une méthode d’apprentissage et de s’y tenir. Cela permet de rester centré sur son initiation et de pouvoir constater le progrès.

Le piège, quand on travaille en autodidacte est la dispersion face à la disponibilité des méthodes, ainsi que la tendance à vouloir tout essayer. C’est ainsi que la perte de motivation s’immisce doucement et finit par provoquer l’abandon.

Une seule méthode suffit pour apprendre à maitriser son instrument. Puis avec la pratique, il est possible de se perfectionner auprès d’un professeur de musique ou auprès d’un artiste confirmé.

• La méthode « coup de pouce »
La méthode « coup de pouce » est une technique d’apprentissage de guitare acoustique, mis au point il y a une trentaine d’année. Recommandée aux autodidactes, cette méthode englobe les formations théoriques, à travers les différents conseils tels que la façon de tenir la guitare, sur comment lire une tablature, jouer des accords, et bien d’autres encore.
Cette méthode d’apprentissage est accessible à tous, d’autant plus que les partitions écrites en tablatures ou en solfège sont faciles à déchiffrer. En outre, les nombreux exercices disponibles sur CD sont très pratiques.

• La méthode de guitare à Dadi
Cette méthode d’apprentissage, mise au point par Marcel Dadi voit le jour en 1974. Elle permet aux amateurs du style jeu appelé « Picking » de progresser rapidement. Il s’agit en effet d’une méthode complète, progressive qui favorise l’apprentissage de façon ludique.

• Les supports de cours
De nombreuses méthodes d’apprentissage sont disponibles en ligne. La plupart du temps, les cours se présentent sous forme de vidéo et de tutoriel qu’on peut télécharger, à sa guise. On peut citer par exemple la méthode « guitare domination ». Cette méthode est répartie en plusieurs leçons et permet de maitriser l’accordage de la guitare, d’apprendre quelques bases de solfèges, des accords ou encore la rythmique.

La persévérance et la rigueur pour obtenir des résultats

Le secret de la réussite dans l’apprentissage de guitare seul n’est rien d’autre que la persévérance tout en s’accordant le temps qu’il faut pour assimiler les exercices. Pour cela, il suffit de :

• Pratiquer autant que faire se peut 30 mn de guitare par jour, le temps nécessaire pour réviser les acquis et assimiler de nouvelles leçons.

• Varier les exercices de sorte qu’on puisse avancer au même rythme sur l’apprentissage des accords, des gammes ou encore des arpèges

• Visionner des tutoriels sur internet, en cas de doute, il suffit dans ce cas de choisir le bon vidéo qui donne un véritable enseignement plutôt que celui axé sur la démonstration.

• Se donner du temps de sorte qu’on puisse comprendre et avancer selon son propre rythme.

Apprendre la guitare seul n’est pas impressionnant. Il peut s’avérer facile avec les bons équipements, de la bonne volonté et l’envie de réussir, alors, n’attendez pas trop longtemps avant de concrétiser votre rêve.

Apprendre la guitare sans connaitre le solfège

La guitare, instrument à cordes pincées, s’apprend facilement sans une connaissance approfondie du solfège, étant donné que cet outil d’écriture de musique, relativement ardu, n’est pas toujours adapté pour débuter la guitare. Par ailleurs, la tablature qui est une notation spécifique aux instruments à frettes convient mieux à l’apprentissage.

Pourquoi les notes ne sont pas indispensables ?

Le solfège, qui permet à tout musicien instrumentiste de lire les notes et d’interpréter une partition écrite par un autre musicien est un atout majeur dans la maitrise de la musique. Mais il n’est pas nécessairement indispensable dans l’apprentissage de la guitare. En voici quelques raisons :
Le solfège montre la note à jouer mais pas la manière de la jouer. Or, avec la guitare qui a 6 cordes, il est possible de retrouver la même note, à plusieurs emplacements différents. Cela rend l’assimilation difficile puisqu’il faut tenir compte de la note précédente et de la suivante pour rendre fluide les enchaînements, surtout que le solfège n’indique pas la technique à utiliser.
L’apprentissage du solfège, qui s’avère être un travail de longue haleine, exige une pratique régulière et sa maîtrise peut prendre du temps.

La tablature : une notation spécifique pour la guitare

A la place du solfège, la tablature, plus spécifique aux instruments à frettes est une technique facile à assimiler.
La tablature, qui est une technique d’écriture basée sur la configuration du manche de la guitare, est à la fois pratique et simple pour jouer de la guitare, sans connaitre une seule note de solfège.
Elle représente les 6 cordes de la guitare, codifiées selon l’accordage standard. Chaque ligne de la tablature fait référence à une corde et chaque chiffre renvoie à une case. C’est que la tablature permet de jouer une note, un accord, la gamme et même le rythme et les effets sonores.

Explication tablatures

La tablature contient toutes les instructions dont on a besoin pour pouvoir jouer de la guitare : la note, les accords ou encore les gammes. Les différents symboles indiquent le rythme ou la technique de jeu. Mais pour y parvenir, il faut savoir déchiffrer une tablature, voici comment ça marche.

L’intérêt de comprendre le principe de la tablature

Le diagramme de la tablature, qui ressemble à celui d’une portée traditionnelle à 5 lignes, en contient 6 qui sont analogues aux 6 cordes de la guitare. C’est parce que le principe de la tablature repose sur les cordes et les cases du manche de l’instrument.
Chaque ligne fait référence à une corde, d’où l’intérêt pour un débutant d’accorder sa guitare selon l’accord standard. Chaque chiffre inscrit sur la ligne renvoie à la case correspondante sur le manche. La tablature indique donc avec exactitude quelle corde pincer et à quel endroit.
Comme le 1 indique la première case qui se trouve immédiatement après le sillet, le chiffre 0 signifie qu’il faut jouer la corde à vide, sans appuyer sur aucune des cordes.
Des chiffres alignés sur la verticale et sur plusieurs lignes font référence à plusieurs notes qu’il faut jouer en même temps.

Savoir déchiffrer la tablature pour jouer différents types de musique

En plus de savoir jouer les notes, la maîtrise du tempo et du rythme est également incontournable pour pourvoir interpréter correctement une partition. Pour cela il suffit de savoir déchiffrer les symboles de notation utilisés dans les tablatures.
La tablature permet donc de lire les notes, les accords, les gammes mais aussi le rythme et également les effets. Pour cela des lignes sont ajoutées en dessous du diagramme. Les symboles indiqués entre les notes donnent les différents types d’effets comme les hammer-on, et pull offs, les vibratos, les slides, les bends et bien d’autres encore.

Méthode simple de guitare

L’apprentissage de la guitare seul ou accompagné par un professeur demande de la persévérance et de la régularité pour qu’on puisse à la fois acquérir de l’expérience par la pratique et avoir une bonne connaissance des théories. Il ne faut pas hésiter non plus à utiliser les différentes ressources qui permettent de faciliter l’apprentissage.

La pratique de la guitare

Quelle que soit la méthode d’apprentissage choisie, pour apprendre à jouer de la guitare, la maitrise de l’instrument ainsi que des diverses techniques y afférentes restent une base fondamentale dans la méthode simple de guitare. La pratique régulière permet à la fois de travailler les bases de jeu de la guitare, de s’exercer sur les accords et les gammes, de connaitre les arpèges. Qu’on travaille en autodidacte ou avec l’aide d’un professeur, il faut cibler des modules qui permettent de dominer notamment :
• Les bases de la guitare
Ces exercices, très importants pour un débutant, montrent dans un premier temps comment tenir la guitare et placer ses doigts dans les cases du manche, pour obtenir un son correct. Il s’en suit naturellement les diverses astuces qui montrent comment faire pour pincer une corde sans toucher la corde voisine et bien d’autres techniques de base encore.

• Les accords
L’apprentissage des accords fait partie des méthodes simples d’apprentissage de guitare, en ajout avec une bonne base et des connaissances de l’instrument. Ainsi il est plus facile d’apprendre comment lire les diagrammes d’accords et se familiariser avec les positions de base. Ce module d’apprentissage permet de découvrir les accords parfaits et autres types d’accords ainsi que des enchaînements d’accord afin de favoriser la fluidité du jeu.

• Les exercices sur les gammes
Pour acquérir une certaine rapidité et une régularité, il faut pratiquer les gammes assez fréquemment. Il s’agit également d’une étape importante dans la méthode simple d’apprentissage de guitare. Cependant il est facile de s’exercer si on dispose d’une meilleure connaissance des gammes, cette leçon théorique ne doit pas être négligée.

• Les arpèges
Un des atouts de la guitare consiste dans la possibilité de diversifier la manière de jouer les notes. L’arpège qui est une technique de jeu, dont la plus connue est le finger-picking, consiste à jouer les accords note par note, donc nécessite une certaine maîtrise de l’usage de tous les doigts mais aussi une certaine connaissance des accords. Cette technique qui séduit bon nombre de débutants s’acquiert avec la pratique et la persévérance.

Comprendre les théories

Bien que la pratique occupe beaucoup de place dans la méthode simple d’apprentissage de guitare, seul ou assisté d’un professeur, les connaissances théoriques contribuent énormément à la maîtrise de cet instrument. Même si le solfège rebute un grand nombre d’apprentis guitaristes, il est préférable d’en avoir un minimum de connaissance, pour pouvoir interpréter des partitions en toute aisance.

• Apprendre les bases du solfège
Beaucoup de débutants se focalisent sur la lecture de la tablature, plus pratique et plus adaptée à la guitare et aux autres instruments à frettes. Mais comme le solfège est une notation universelle de musique, il permet d’élargir les connaissances sur l’univers musical. C’est la seule notation du rythme reconnu donc nécessaire pour déchiffrer le rythme dans une partition et reconnaître les mesures. Il permet également d’avoir une certaine crédibilité auprès d’autres instrumentistes.

• Comprendre les gammes
Les connaissances théoriques sur les gammes permettent de mieux aborder le côté pratique, lorsqu’on sait de quoi il s’agit quand on parle notamment de gamme pentatonique, d’harmonie ou de divisions d’octaves. Avant de se lancer dans les exercices de gammes, passer du temps à apprendre les gammes ne sera pas de trop.

Il existe en effet plusieurs gammes qu’un bon guitariste se doit de maitriser tels que la gamme majeure, la gamme mineure qui se subdivise en 3 types. Seule une bonne base théorique permet de différencier une gamme de l’autre et de les pratiquer ensuite en toute aisance. Un guitariste habitué à l’exercice des gammes sera en mesure de jouer avec dextérité tout type de musique et d’improviser.

Les différentes ressources dans l’apprentissage de guitare

Pour perfectionner son jeu, il faut prendre l’habitude de s’exercer sur des morceaux connus qui permettent de travailler sur les accords, les rythmes ou encore sur les gammes cités précédemment. Le recours à d’autres ressources est également recommandé. Alors il ne faut pas hésiter à :

• apprendre à lire une tablature
Outre le diagramme de base, recommandé aux débutants, pour l’apprentissage de la guitare sur la base d’une tablature, il en existe de bien élaborées qui permettent d’interpréter le rythme. Des guides complets sur les tablatures, disponibles en ligne, enseignent les symboles et leur signification respective.

• utiliser un accordeur ou un métronome
Recommandés pour ceux qui travaillent en autodidactes, ces accessoires permettent d’accorder correctement les cordes et de s’imprégner du rythme, qui est souvent indiqué dans les partitions. Ces accessoires sont disponibles en ligne, mais pour pouvoir jouer de la guitare à tout moment, il est préférable d’en avoir à portée de main.

• utiliser un tableau des intervalles
Ce document imprimable sert dans la construction des accords. Il est donc préférable de l’avoir à portée de main pour mieux déchiffrer les notes.

tableau des intervalles

• utiliser une banque de chants
Les banques de chant permettent de trouver des tablatures ou des partitions de chansons connues. On peut orinter sa recherche en fonction de ses besoins : des accords de chansons célèbres, des partitions officielles, et bien d’autres ressources qui permettent de se perfectionner.

• étudier le lexique du guitariste
Avoir une bonne connaissance des lexiques du guitariste permet de déchiffrer aisément les instructions et les conseils mentionnés dans les guides et autres documents relatifs à l’apprentissage de la guitare. Certaines méthodes d’apprentissage de guitare considèrent la plupart des utilisateurs, ayant une bonne connaissance des termes et jargons utilisés. En cas de problème, relatif à la compréhension d’un terme, il ne faut pas hésiter à consulter des lexiques disponibles dans les commerces ou en ligne.

Trouver des partitions pour s’exercer

L’apprentissage de la guitare n’a pas d’autre secret que la pratique régulière, la constance et la tenacité. Prendre l’habitude de s’exercer après chaque cours permet de progresser rapidement. Il existe des partitions qui incitent à travailler sur chaque étape de l’apprentissage.

Pour cela, il suffit d’axer ses recherches selon ses besoins et en fonction de son niveau. Avec l’avènement de l’internet, l’accès aux informations n’a jamais été aussi facile alors, il faut en profiter. Des sites internet et des blogs tenus par des passionnés de la guitare proposent des partitions. La plupart d’entre-elles sont adaptées aux débutants, mais certaines sont destinées aux musiciens avancés qui souhaitent se perfectionner.

Accéder facilement aux liens utiles

Comme certaines instructions peuvent être difficiles à assimiler, le mieux est de recourir à des tutoriels ou des vidéos qui montrent comment procéder. Dans ce cas, il est essentiel de pourvoir accéder facilement aux liens utiles.

Garder à portée de main ces liens sur des vidéos aide à surmonter les difficultés, surtout en cas de blocage.

S’inscrire sur des forums ou consulter des blogs permettent également de partager des informations et obtenir des conseils des personnes passionnées de guitare. Cela incite à aller de l’avant.

Les premiers accords

Apprendre à jouer les premiers accords fait partie des étapes incontournables dans l’apprentissage de guitare. D’abord, il faut connaitre le principe des diagrammes d’accords qui servira de base à la lecture des autres accords. Il s’agit d’un système de notation complémentaire des tablatures et qui amène à travailler les positions d’accords fondamentales.

Comprendre le principe du diagramme des accords

Comprendre le principe des diagrammes d’accord permet de positionner correctement les doigts sur le manche de la guitare, afin d’obtenir l’accord désiré. Ce diagramme fait référence à un manche de guitare, tenue verticalement. Les lignes verticales renvoient aux cordes et la ligne de gauche correspond à la corde la plus grave. Quant aux lignes horizontales, elles représentent les barrettes ou les frettes.

Les diagrammes sont toujours représentés avec des cercles qui peuvent être vides ou contenir des chiffres. Les cercles vides qui se trouvent au dessus de la ligne du sillet indiquent que les cordes correspondantes doivent être jouées à vide. La croix signifie que la corde ne doit pas être jouée.
Les chiffres inscrits dans les cercles correspondent aux doigts qui doivent pincer les cordes, tels que T=Pouce, 1= Index, 2=Majeur, 3=Annulaire et 4=Auriculaire.

Découvrir et assimiler les positions d’accord fondamentales

Il existe plusieurs accords mais quelques positions d’accord fondamentales permettent déjà de jouer un grand nombre de morceaux. Voici les positions d’accord fondamentales, qu’il faut maitriser dans un premier temps :

• Mi majeur (E)
• Mi mineur (Em)
• La majeur (A)
• La mineur (Am)
• Ré majeur (D)
• Do majeur (C)
• Sol majeur (G)

Les lettres entre parenthèses correspondent au système de notation anglo-saxon.
Chaque accord, composé de deux ou trois notes, qu’on peut jouer en même temps ou en arpège, servira de base dans le système de notation en grille qui regroupe plusieurs accords. Leur enchaînement permet de jouer déjà différents morceaux. Puis, avec la pratique, il est toujours possible de rajouter d’autres accords.

Apprendre les premières rythmiques

Apprendre la rythmique est essentiel pour un guitariste, en tant qu’accompagnateur certes, mais aussi pour pouvoir jouer un vaste répertoire et divers styles de musique. Inné chez certaines personnes, le sens du rythme doit être assimilé à travers des apprentissages chez d’autres. D’autant plus qu’avec des méthodes faciles et simples, il est aisé d’apprendre la rythmique. En voici quelques exemples.

Comprendre le rythme

Défini comme l’agencement de la musique sur la durée, le rythme peut être décrit comme la durée que prend une note pour résonner, ou encore le temps écoulé entre la fin d’une note et la note suivante. En fait, le rythme est un peu tout cela et on retiendra la définition qui caractérise le rythme comme l’agencement des notes dans le temps.
Pour comprendre le rythme, il est essentiel d’avoir une bonne connaissance de la notation rythmique ainsi que de quelques définitions qui reviennent souvent.

a. La pulsation, mesures et temps
Les mesures, le temps et les pulsations reviennent souvent quand on parle de rythme. Et pour mieux comprendre ce que c’est, il est préférable d’avoir une notion de ces termes utilisés dans la rythmique.
La mesure est une durée temporelle fixe qui se répète régulièrement pour un morceau de musique donné. Sa durée varie d’un morceau à l’autre. Sur une partition, les séparations entre deux mesures sont représentées par des barres verticales.
Une mesure divisée en 4 parts égales donne 4 « temps », symbolisés par 4 « noires »
La pulsation, est un repère rythmique qui définit la durée d’une noire. C’est le tempo joué par le métronome.

b. La notation rythmique
La notation rythmique se réfère à la durée des notes. On sait qu’une mesure vaut 4 temps et qu’une noire dure 1 temps. Lorsqu’une note dure deux temps, on l’appelle blanche et une note qui a la même durée que deux blanches valent une ronde.
De même, une note qui dure deux fois moins longtemps qu’une noire est appelée croche, qui vaut un demi-temps, et ainsi de suite.
La durée des silences est également répertoriée. Un silence qui dure un temps est appelé un soupir et lorsqu’il dure un demi-temps, on l’appelle demi-soupir et ainsi de suite.
Cette notation, que l’on retrouve sur le solfège, donne le rythme des morceaux. Elle est indispensable dans l’écriture d’une rythmique en accompagnement mais aussi dans celle des improvisations.

c. Les différents rythmes
Compte tenu de la multitude de possibilités qui découlent de la pulsation, des mesures, et les différentes notations, il existe un grand nombre de rythmiques qu’on peut découvrir au fur et à mesure qu’on avance dans l’apprentissage de la guitare. Ces rythmiques peuvent être classées par style, en fonction des morceaux auxquels elles ressemblent. Ainsi on peut trouver des rythmiques populaires, qu’on retrouve dans les variétés, le rock, le shuffle, la balade, la valse et bien d’autres encore.
Pour un débutant, maîtriser deux ou trois techniques de rythmiques suffit largement. Etant donné que c’est une technique qui demande de la rigueur, de l’assiduité et de beaucoup de pratique.
Alors, pour commencer, on peut apprendre le rythme à deux temps, à trois temps ou encore les rythmes à mouvements.

Techniques de rythmique

La guitare fait partie des rares instruments de musique qui puissent fournir un accompagnement complet, puisqu’elle est composée de 6 cordes allant de la basse au plus aiguë et sur lesquelles on peut jouer des différentes notes.

On peut donc jouer les accords selon plusieurs techniques, soit d’un seul coup, avec les battements des doigts ou encore avec un médiator. C’est ce qui définit les techniques de rythmique.
On peut donc jouer

• Avec les doigts nus, en grattant les cordes : c’est une technique adaptée à la guitare classique qui offre un confort d’utilisation remarquable, grâce à ses cordes en nylon.

• Avec les doigts et en pinçant les cordes, valables pour tous types de guitare.

• Avec les doigts en arpège : il s’agit de jouer les accords note par note nécessite l’utilisation de tous les doigts.

• Avec un médiator : cette technique qui consiste à gratter l’ensemble des cordes avec un médiator est la plus utilisée dans le cas d’une guitare électrique.

a. Les battements avec les doigts
Voici quelques rythmiques qu’on peut jouer avec des battements de doigts :
Rythme à deux temps
Ce rythme consiste en un rythme régulier à deux temps qui comprend un temps fort. Pour la mettre en pratique, il faut que le pouce frotte les cordes gras et les 4 doigts déployés frappent en même temps l’ensemble des cordes.
Rythme à 3 temps
Cette rythmique est composée de 3 temps, qui rappelle celle de la valse. Comme pour l rythme à deux temps, le premier mouvement est fort. La technique de jeu est identique à la précédente, mais le mouvement des 4 doigts détendus se fait deux fois, avant de reprendre ou d’enchaîner une autre mesure.
Rythme à 4 mouvements
A ne pas confondre avec les rythme à 4 temps ; il s’agit d’un rythmique qui consiste à brosser les cordes vers le haut, c’est –à-dire de la Mi aiguë à la Mi grave ; puis à détendre les 4 doigts sur les cordes, de répéter ce même mouvement avant de brosser de nouveau les cordes vers le bas, c’est-à-dire de la Mi grave à la Mi aigüe.

b. Accompagnement simple au médiator
Cette rythmique au médiator consiste en un mouvement d’aller-retour, un mouvement vers le bas pour faire résonner les cordes graves, puis un mouvement vers le haut qui fait résonner les aigües.

D’autres conseils pour guitariste débutant